Visites

Des zones humides remarquables à découvrir

© Bertrand Guigou
À l’occasion de la Journée mondiale des zones humides, le 2 février, des animations dans les zones humides sont organisées dès janvier par l'agence environnementale du Département, Seine-et-Marne Environnement, et ses partenaires.

Du au

Seine-et-Marne Environnement

Modalités : Réservation obligatoire

Tarification : Entrée libre

Agir pour l’humanité et la nature

« Agir pour les zones humides, c'est agir pour l'humanité et la nature ». Tel est le thème de l’édition 2022 de la journée mondiale des zones humides qui se tient chaque année le 2 février.

À cette occasion, l'agence départementale Seine-et-Marne Environnement (SEME) – avec la participation des associations partenaires du Département – organise des visites guidées sur tout le territoire pour sensibiliser le public à la préservation de ces écosystèmes remarquables.

De nombreuses visites sont notamment organisées dans les Espaces naturels sensibles (ENS) entretenus par le Département de Seine-et-Marne, et dont la moitié sont classés en « zones humides ».

C’est quoi une zone humide ?

Véritables trésors de biodiversité, les zones humides sont des écosystèmes indispensables à la vie sur terre. On les reconnait par leur présence en eau, que l’on retrouve dans de nombreux milieux naturels : marais, lacs, rivières, étangs, plaines inondées… La Seine-et-Marne en a en quantité dont beaucoup sont protégés et valorisés par le Département.

Ce patrimoine fragile est effectivement en voie de disparition dans le monde au même titre que les forêts et les glaciers. La protection des zones humides est pourtant indispensable pour maintenir le développement de la faune et de la flore qui participent à la production de ressources vitales comme l’eau. Mais pour les protéger, il faut nécessairement les connaître !

Les animations

Découvrir les zones humides, c’est observer un écosystème étonnant et remarquable que le Département protège et valorise auprès du public. Toutes les visites guidées sont à retrouver dans le programme en téléchargement ci-dessous. Mais pour vous mettre l’eau à la bouche, découvrez notre sélection !

megaphone

Prenez de bonnes chaussures de marche, si possible imperméables !

Le marais de Cercanceaux, entre terre et eau

D’une étendue de 29 hectares au cœur de la vallée du Loing, le marais de Cercanceaux est un site naturel départemental classé en zone humide. Depuis son rachat en 2009, le Département assure sa protection afin de maintenir sa biodiversité fragilisée par l’activité humaine au fil des siècles. Au cours de votre balade, vous pourrez notamment observer des chevaux de pâturage sur les prairies humides, le chabot, un petit poisson uniquement présent dans le Loing, le Morin et leurs affluents, ou encore le râle d’eau, cet oiseau très discret qui se faufile dans la végétation dense, reconnaissable à son cri et son long bec rouge.

Informations pratiques :

« Îles » fait humide ici !

Situé de part et d’autre de la rivière à laquelle il emprunte son nom, l'ENS les îles de l'Orvanne est composé de plusieurs îles boisées qui sont le refuge de nombreux animaux observables au détour d’un chemin, comme le chevreuil, l’écureuil roux et le renard. La rivière abrite le héron cendré qui aime pêcher à l’affût le poisson, les grenouilles et les mulots. Vous pourrez aussi observer les essences forestières locales telles que le chêne, le frêne et l’aulne dont les branches mortes sont conservées au sol pour servir de nourriture aux insectes, eux-mêmes appréciés des grenouilles, oiseaux et mammifères. Un cycle vertueux.

Informations pratiques :

Le marais, une zone humide à Episy

Situé au cœur de la vallée du Loing, le marais d’Episy se compose d’une mosaïque de milieux humides : étang, prairie humide, roselière et marais tourbeux. D’une richesse écologique exceptionnelle, ce site classé Natura 2000 abrite plusieurs espèces rares comme la renoncule à fleurs, le pissenlit des marais ou le criquet ensanglanté. Depuis son acquisition, le Département réalise un entretien rigoureux pour sauvegarder la biodiversité. Par exemple, les ouvrages de vidange de l’étang et du marais ont été restaurés pour maintenir le niveau d’eau du marais, évitant ainsi son assèchement.

Informations pratiques :

Le saviez-vous ?

Parmi les 22 ENS départementaux ouverts au public, 13 sont des zones humides :

  1. Le bois de Doue,
  2. Le bois de la Rochette,
  3. Les Bordes Chalonges,
  4. Le Carreau Franc,
  5. La Frayère du marais,
  6. Les îles d’Orvanne,
  7. Le Marais Cercanceaux,
  8. Le Marais d’Episy,
  9. Les Olivettes,
  10. La plaine de Sorques,
  11. La prairie Clemenceau,
  12. La prairie Malécot,
  13. La Rivière.

Publications

Voir aussi