Culture / patrimoine

Musées départementaux

Le Département de Seine-et-Marne est en charge de cinq musées aussi passionnants que variés : le musée de Préhistoire d’Île-de-France, le musée des peintres de Barbizon, le musée-Jardin Bourdelle, le musée Stéphane Mallarmé et le musée départemental de Seine-et-Marne. Tour d'horizon.

Le musée de Préhistoire d’Île-de-France

Le musée départemental de Préhistoire d’Île-de-France est un espace atypique en lisière de la forêt de Nemours-Poligny. Un territoire qui abrite, au sud du département, plusieurs sites préhistoriques remarquables.

L'établissement présente et met en valeur les collections, vestiges et données scientifiques de la Préhistoire et de la Protohistoire issus de toute la région Île-de-France.

Ici, 600 000 ans d’une histoire lointaine et fascinante se déploient sous les yeux des publics de tout âge.

Achevé en 1981, le bâtiment en béton brut de décoffrage et verre est l’œuvre de l’architecte-urbaniste Roland Simounet. Protégé depuis 2002 par la loi sur les Monuments Historiques, il porte le label « Patrimoine du XXe siècle ».

Le musée se veut un lieu culturel en mouvement constant et présente à ce titre de nombreuses animations et événements en lien avec la Préhistoire et l’archéologie. Il propose par ailleurs des expositions virtuelles sur des thèmes variés et souvent renouvelés.

pic--sms

Pour parcourir virtuellement le musée depuis son canapé, une application « musée de Préhistoire d’Île-de-France » est disponible.

Le musée des peintres de Barbizon

Le musée départemental des peintres de Barbizon immerge ses visiteurs dans la vie des peintres du XIXème siècle, installé dans l’auberge Ganne, berceau de la naissance de la peinture de paysage.

Labellisé musée de France, il comprend deux sites en un : l’auberge Ganne, où logeaient les peintres et la maison-atelier de Théodore Rousseau, artiste-peintre paysagiste cofondateur de ce qui deviendra "l'école de Barbizon".

Le musée offre à la visite deux sites : l’auberge Ganne où logeaient les artistes et la maison-atelier de Théodore Rousseau, un des grands maître de la peinture de paysage.

On peut y découvrir les salles à manger et l’épicerie de la Mère Ganne, où ont été replacés meubles, panneaux décorés par les artistes et objets du quotidien restituant ainsi l’atmosphère du lieu au temps des « Peint’à Ganne ».

Les anciennes chambres-dortoirs présentent à l’étage un ensemble d’œuvres de cette période « l’Ecole de Barbizon ». Parmi elles, celles de Camille Corot, Jean-François Millet Théodore Rousseau, Narcisse Diaz de la Peña, etc.

Ces collections se sont constituées grâce à des acquisitions, des donations, des legs et le musée bénéficie de dépôt des musées du Louvre, d’Orsay et Melun ainsi que ceux du château de Fontainebleau. S'y ajoutent des œuvres transmises par des collectionneurs privés qui ont choisi d'en faire don au musée.

Le musée propose régulièrement des visites commentées riches en anecdotes, des manifestations originales ou des ateliers de pratiques artistiques comme l’initiation à l’aquarelle, à la peinture, à la gravure, etc.

Pour en savoir plus : Musée des peintres de Barbizon.

Le musée-Jardin Bourdelle

Ouvert au public en 2005, après restauration par Françoise Phiquepal, architecte paysagiste, le musée-Jardin Bourdelle accueille 57 œuvres en bronze de ce grand artiste contemporain de Rodin et bénéficie aujourd’hui du label Jardin remarquable.

Les sculptures d’Antoine Bourdelle sont présentées en plein air, dans un splendide jardin de 7 000 m2. Un vaste espace naturel mêlant parterres fleuris bordés de buis ou de rosiers, conifères en palissades ou en colonne, arbres fruitiers ou décoratifs, arbustes en rideaux, etc. Un régal pour l'âme et les yeux invités à un fabuleux voyage

monument-colonnes

Le musée propose, pendant sa période d'ouverture, des animations ainsi que des ateliers artistiques destinées aux adultes ou aux enfants.

Le musée Stéphane Mallarmé

L’ancienne auberge pour bateliers qui abrite le musée Stéphane Mallarmé est inscrite aux Monuments historiques et labellisée « Maison des Illustres » par le ministère de la Culture et de la Communication.

Le célèbre poète la loua en partie de 1874 à sa mort en 1898, pour y séjourner avec sa famille, profiter du cadre enchanteur des bords de Seine, écrire, canoter, jardiner et recevoir ses amis.

Dès l'entrée, le visiteur ressent le charme poétique et authentique de cette villégiature du XIXème siècle, tout près de Fontainebleau.

Puis l'on découvre progressivement la reconstitution fidèle de l’appartement de Mallarmé, avec ses meubles, ses objets familiers, ses souvenirs et des œuvres de ses amis artistes, parmi lesquels Manet, Gauguin et Whistler.

La visite s'achève dans un beau jardin des plus inspirants où l'on peut flâner et lire parmi les arbres fruitiers et les fleurs auxquelles Mallarmé aimait « faire leur toilette » tous les matins.

Le musée donne rendez-vous régulièrement à ses visiteurs de tout âge pour des expositions temporaires et des animations récréatives et conviviales (ateliers créatifs, visites guidées, conférences, spectacles...).

Pour savoir plus, consulter le site du Musée Stéphane Mallarmé.

Le musée de la Seine-et-Marne

Situé dans le cadre rural de la vallée du petit Morin, au nord-est du département, le musée de la Seine-et-Marne est un musée de société consacré au territoire de l’est francilien.

Il bénéficie de l’appellation Musée de France pour la qualité de ses collections d’objets, de photographies et de films, consacrés à l’histoire et à l’ethnographie de ce territoire. Il détient également le label Patrimoine d’intérêt régional.

Il conserve également la première collection publique consacrée à l’écrivain Pierre Mac Orlan qui vécut plus de 40 ans sur la commune de Saint-Cyr-sur-Morin. Consultable sur place, elle est mise en valeur par des expositions régulières ainsi qu’à la maison de Mac Orlan, également visitable dans le village. Celle-ci est labellisée Maison des Illustres depuis 2013.

Le musée propose par ailleurs des expositions et des animations et ateliers adaptés à des publics spécifiques (jeunes, scolaires, etc.) scolaires et hors scolaires, handicap, centres de loisirs etc. Il possède les quatre labels Tourisme et handicap, et bénéficie de la marque Qualité Tourisme.ainsi que des événements qui visent à favoriser les rencontres et les échanges culturels.

Pour en savoir plus, consulter le site du Musée de la Seine-et-Marne.

Le label Tourisme et Handicap

Le label Tourisme et Handicap a été attribué aux cinq musées placés sous la responsabilité du Département de Seine-et-Marne.

Le label d’Etat Tourisme & Handicap est le fruit d’une collaboration de multiples acteurs : le ministère chargé du Tourisme, l’Association Tourisme et Handicaps (ATH), les professionnels du secteur du tourisme, les collectivités territoriales et les associations représentant les personnes handicapées.

Ce label a pour objectif de développer une offre touristique adaptée aux personnes en situation de handicap (auditif, mental, moteur ou visuel) afin d'ouvrir, le plus largement possible, les portes de la culture à ce public.

Ainsi, les musées départementaux sont adaptés aux publics en situation de handicaps moteur, mental et auditif. Les agents sont par ailleurs formés à l’accueil de ces publics.

Localiser

Télécharger

Date de publication de la page et auteur de publication

Créé le: - Mis à jour le :