Harcèlement scolaire

Plan départemental anti-harcèlement scolaire

Lutter contre le harcèlement scolaire et le cyber-harcèlement : une volonté, un impératif. La Seine-et-Marne est l'une des premières collectivités à se mobiliser totalement contre ce fléau qui touche la jeunesse. Afin de sensibiliser les 84 500 collégiens de Seine-et-Marne, un vaste plan départemental anti-harcèlement scolaire est déployé avec le soutien de l'Éducation nationale et de nombreux partenaires.

Un enjeu de société

Le harcèlement est une violence, peu visible, qui peut prendre la forme de violences physiques répétées, souvent accompagnées de violences verbales et psychologiques, destinées à blesser et à nuire aux victimes.

Avec le développement des nouvelles technologies et des réseaux sociaux, le harcèlement dépasse le cadre scolaire et affecte aussi les jeunes à travers le cyberharcèlement. Les victimes sont souvent seules face à cette menace diffuse. Des situations qui peuvent avoir des effets néfastes, voire dévastateurs pour les élèves qui les subissent.

Ce fléau n’épargne pas les collégiens seine-et-marnais. C’est pourquoi le Département a lancé une campagne de sensibilisation et de lutte contre le harcèlement scolaire.

Se mobiliser, une priorité

Comment repérer les élèves en situation de harcèlement scolaire et de cyber-harcèlement, en stoppant la mécanique en amont ?

Afin de répondre à cette question devenue un enjeu de société, le Département a mis en place un plan départemental anti-harcèlement scolaire à destination de l’ensemble des collégiens de Seine-et-Marne.

Inédit, ce plan se traduit par des actions concrètes envers les collégiens seine-et-marnais et les adultes pour que chacun soit acteur à son niveau.

L’objectif est double :

  1. sensibiliser contre le harcèlement scolaire physique et numérique dans son ensemble,
  2. le traiter à travers diverses initiatives.

Du signalement des jeunes collégiens en souffrance à leur prise en charge, en passant par l’accompagnement juridique des familles ainsi que la formation et la sensibilisation dans les collèges, ce plan a pour ambition d’être le plus large possible afin de répondre au harcèlement dans son ensemble.

Le Département de Seine-et-Marne agit en partenariat avec l’association Marion La main tendue, l’Éducation nationale, la gendarmerie de Seine-et-Marne et d’autres acteurs associatifs et de prévention.

Voir aussi