Travaux, Education / Jeunesse

Un nouveau collège à Villeparisis pour la rentrée scolaire 2021

Chantier du collège Marthe Simard à Villeparisis
Le chantier du futur collège de Villeparisis, commencé en janvier 2020, devrait prendre fin à l’été prochain pour ouvrir en septembre, en prenant le nom de la femme politique franco-canadienne Marthe Simard (1901-1993).

Date de publication de la page et auteur de publication

Créé le: - Mis à jour le :

Le projet du collège Marthe Simard

Commencé en début d’année, le chantier du futur collège Marthe Simard a été pensé pour rééquilibrer le grand nombre de collégiens dans la commune de Villeparisis, en proposant un cadre scolaire confortable qui répond à des exigences de développement durable.

Situé en face du stade des Petits Marais et à proximité du collège Gérard Philippe, le nouveau collège s’étendra sur
5 231 m2 et comprendra 27 salles de classe, sans compter le centre de documentation et d’information, l’administration, les vestiaires de sport, la cantine d’environ 700 m² (pouvant accueillir 450 à 649 rationnaires), une classe ULIS pour la scolarisation des élèves en situation de handicap, ainsi que quatre logements de fonction. Il pourra ainsi accueillir jusqu’à 600 élèves dès la rentrée prochaine.

Chiffres-clés

  • 600

    élèves

  • 27

    classes

  • 5 231 m2

    C'est la surface totale du bâtiment

  • 700 m2

    C'est la surface de la cantine scolaire

Un collège écoresponsable

Conformément à la certification Haute qualité environnementale (HQE) dont l'objectif est de « mettre en œuvre un volume minimum de bois », l’impact environnemental du bâtiment sera donc réduit. Les façades ainsi que des planchers intermédiaires sont en murs à ossature bois. En privilégiant ainsi l’économie d’énergie et des matériaux biosourcés, le chantier produit moins de déchets, utilise moins de béton et consomme moins d’eau.

Par exemple, un système de récupération d’eaux pluviales sera installé pour alimenter en eau de pluie les espaces verts et les sanitaires, réduisant ainsi le gaspillage en eau potable. Aussi, l’orientation du bâtiment et la protection des façades diminuent sa consommation d’énergie, ce qui permet d’améliorer le confort des élèves, des enseignants et du personnel scolaire.

Un projet financé par le FS2i

La construction de ce collège, dont le coût de l'opération s'élève à 20 millions d'euros, fait également partie des projets soutenus par le FS2i. Ce Fonds de solidarité d’investissement départemental réunit les 7 Départements d'Île-de-France pour développer et financer ensemble des projets d’attractivité et de service public. À ce jour, le FS2i finance la construction de 7 collèges seine-et-marnais.

Voir aussi